Location : 19 rue du Musée

, 13001 Marseille

Email : contact@centre-hypnotherapeute.fr

Pour plus d'informations, appelez : 07 83 85 50 40

Est-ce que l’hypnose est douloureuse ?

0
Partager

Vous voulez prendre un rendez-vous ?

Par téléphone

07 83 85 50 40

Par mail

PRENDRE RDV !

La douleur est un concept abstrait, son intensité et son ressentis varient entre les patients et les personnes qu’elle touche. Dans le cadre de l’hypnose, on parle de deux types de douleur. Est-ce que l'hypnose crée de la douleur et est-ce qu'elle guérit la douleur ? 

Pour la création de douleur

Dans un premier temps, c’est est-ce que l’hypnose ça fais mal ? Donc est-ce que celle-ci peut créer des douleurs pendant qu’elle est pratiquée. Dans un second temps, on peut prendre la douleur sous un autre angle, un angle, selon lequel, l’hypnose peut soigner quel type de douleur. Donc, en d’autres termes, la question est de savoir si l’hypnose peut créer la douleur ou sinon quelle douleur elle peut atténuer ou guérir.

PRENDRE UN RENDEZ-VOUS ?
Vous souhaitez prendre rdv pour une séance en ligne ou en cabinet ? appelez-nous, c'est gratuit.

À ce jour, on ne connaît pas de douleurs créée après une séance ou une thérapie hypnotique. On en déduit donc que l’hypnose ne crée pas de douleurs aigues ou chroniques.

Les douleurs que celle-ci peut guérir

Les spécialistes pensent que l’hypnose peut guérir tous types de douleurs. Nous en avons sélectionné 3 pour mieux illustrer l’idée et la relation entre l’hypnose et la douleur, dans le cas où celle-ci guérit les douleurs, qu’elle soient aiguës ou chroniques :

  • L’anxiété opératoire ;
  • Les troubles du sommeil ;
  • Les douleurs dépressives.

Dans le cas de l’anxiété opératoire, celle-ci vient avant et après une opération chirurgicale. Elle crée un sentiment d’inconfort et d’inquiétude, qui fait naître des maux de tête et des douleurs abdominales. L’hypnose, dans ce cas, est présente pour rassurer le patient et pouvoir diminuer cette anxiété. Pendant l’opération, celle-ci peut aussi être utilisée, dans un cadre complémentaire avec l’anesthésie, afin d’avoir une plus grande implication de la part du patient. Enfin, après l’opération, elle permet de diminuer les douleurs post-opératoires ainsi que les effets secondaires liés à l’anesthésie. Dans le cadre d’une réparation du sommeil, celle-ci permet, de réduire les pensées négatives et angoissantes, ainsi que de détendre l’activité du cerveau, pour réduire le stress et les anxiétés créées par le cerveau, lors d’une hyperactivité cérébrale. L’hypnose peut aussi agir sur le ronflement et les cauchemars. Ceci permet de réadapter le sommeil, pour l’acquisition de rituels bénéfiques, afin de rétablir un sommeil réparateur. Dans un cas pareil, l’hypnose est plus une rééducation cérébrale qu’une thérapie. Pour le dernier exemple, les douleurs dépressives sont souvent créées par des pensées pessimistes, qui peuvent aller très loin, jusqu’aux envies de suicide. Ce sont les douleurs les plus complexes à gérer, étant donné le psychisme instable des patients. Les retours de certains patients ont prouvé que l’hypnose pouvait fonctionner partiellement ou totalement, mais que cela prenait du temps et qu’une implication totale du patient est nécessaire, pour que celui-ci prenne conscience des problèmes qu’il abrite.
Vous l’aurez donc compris, la notion de douleur en hypnose peut être interprétée de différentes façons, mais dans les deux cas, celle-ci n’est pas négative.

PRENDRE UN RENDEZ-VOUS ?
Vous souhaitez prendre rdv pour une séance en ligne ou en cabinet ? appelez-nous, c'est gratuit.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *